Libre et jolie en body par Thien Le Van, créatrice de Studio Charmant et artiste peintre

thien le van studio charmant atelier levan body femme paris

 

Thien, qui es-tu ?

Une personne plutôt sympa et très sensible à l'art depuis maintenant 31 ans. En octobre 2018 je me suis lancée en free-lance pour monter deux petites entreprises : La vidéo avec Studio Charmant et la peinture avec Atelier Le Van.

C'était pour moi très important de faire cela en parallèle. En effet, la vidéo est un moyen d'expression qui me demande d'écouter les autres et de mieux comprendre leurs besoins. J'aime cette rigueur technique et créative de réaliser une vidéo puis le plaisir d'aider une marque à trouver son identité audiovisuelle. Pour la peinture c'est le contraire. Elle me permet de mieux m'écouter. C'est un équilibre que j'ai aujourd'hui et qui me rend très heureuse.

 

Que t'évoque le body ?

Je trouve que c'est un vêtement très sensuel et gracieux. Pour moi qui suis très pantalon / jeans, c'est juste son meilleur allié.

  

Quel est le body Céleste qui te ressemble le plus ? Pourquoi ?

J'ai eu beaucoup de coups de coeur pour les body Céleste, notamment avec le body Léo qui me rappelle la collaboration vidéo que j'ai faite avec Céleste, mais le body May est celui qui me ressemble le plus. Je suis très fan de caraco, et celui-ci, avec ses petits détails dorées et sa couleur bleu nuit ... C'est simple et sophistiqué à la fois, tout ce que j'aime.

 

thien le van studio charmant atelier levan body femme paris

 

Quelle est ta tenue de tous les jours pour être à la fois confort et féminine ?

Ma tenue confort de tous les jours c'est jean, t-shirt et ma paire de bottines vintage rouge.

 

Pourquoi t'être lancée à ton compte ? qu'est-ce qui a été le déclencheur ?

Je me suis lancée à mon compte car j'étais à la recherche de liberté et peut-être aussi d'identité. Mais ça n'a pas été simple de me lancer, j'avais envie d'entreprendre quelque chose mais je n'avais pas encore trouvé cette petite flamme qui me permettrait d'avoir le courage de foncer tête baissée.

C'est toujours compliqué et très angoissant de partir quand tu as travaillé longtemps et dur pour avoir un certain confort de vie. Alors cela a pris du temps, de la réflexion, j'avais beaucoup trop d'idées et d'envies et donc énormément de pression. Je pense que mon élément déclencheur a été justement de faire, en m'écoutant sans me poser de questions. Juste d'aimer et de croire en ce que je fais, et pour moi ça a commencé un soir d'été quand j'ai repris un pinceau dans les mains pour dessiner ce qui me passait par la tête. J'ai commencé à dessiner des femmes, des formes avec beaucoup de couleurs chaudes et puis j'ai continué. Aujourd'hui je vends mes tableaux via mon compte instagram et j'ai pour projet l'ouverture d'une boutique en ligne sur laquelle on trouvera des oeuvres originales, des impressions en série limitée et d'autres surprises !

 

thien le van studio charmant atelier levan céleste body femme paris

 "Chill à la française" par Atelier Le Van

thien le van studio charmant atelier levan body femme paris

 

Que signifie la notion de liberté pour toi aujourd'hui ?

Pour moi, la liberté c'est ce sentiment d'avoir compris quelque chose et de le faire sans se poser de questions.

 

 Quelle est ton envie, là maintenant tout de suite ?

Faire un aller-retour express en Sicile pour manger sur une petite terrasse des pasta vongole & pistache (c'est l'heure du déj!).

 

Qu'est-ce qui te procure de l'émotion ?

Le cinéma, un beau film dans une salle noire.

 

thien le van studio charmant atelier levan body femme paris

 

thien le van studio charmant atelier levan body femme paris

 "Contresens" par Atelier Le Van

thien le van studio charmant atelier levan body femme paris

 

thien le van studio charmant atelier levan body femme paris

 

Retrouvez Thien sur son compte instagram @atelier_levan et sur son compte Vimeo Studio Charmant

Thien porte notre body caraco May disponible ici

 


1 commentaire

  • Bel article bien documenté avec de belles photos. Tous mes encouragements. Alain

    Mercier

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés